Vandenbroeck Michel est Professeur associé en pédagogie familiale – Université de Gand

 

Plusieurs tendances sont à noter par rapport à l’éducation de la petite enfance, depuis la fin du siècle précédent. Il y a bien-sur la marchandisation de la petite enfance, qui – en France comme ailleurs – reconfigure la responsabilité parentale. Le parent aujourd’hui nous est présenté comme un client, responsable de faire le meilleur choix possible pour son enfant. Il y a aussi l’émergence d’une industrie de soutien à la parentalité qui reconfigure la parentalité comme une série de compétences, une industrie qui se présente comme une gestion de risques et qui se dit de plus en plus être basée sur des données probantes. Il s’agit d’une scientifisation de l’éducation du jeune enfant, avec son discours déterministe sur les 1000 premiers jours, qui semble mener à une individualisation des responsabilités parentales, un retrait de la responsabilité publique et une dé-socialisation de l’éducation des jeunes enfants.
Là où le social pourrait émerger, serait dans la participation parentale aux structures d’éducation des jeunes enfants. Cependant, cette participation semble surtout être conceptualisée sans participation parentale, réduisant le parent en spectateur de ce qui serait supposé être son problème.
Cependant une vision différente est possible, où il ne s’agit plus de responsabilités divisées entre le domaine public et le domaine privé, mais de responsabilités partagées. Cela nécessite une resocialisation de l’éducation des jeunes enfants ?

 

Fonctions professionnelles actuelles et passées

Michel Vandenbroeck est professeur associé au département du travail social et de la pédagogie sociale à l’université de Gand en Belgique. Il est président du Centre d’innovation de la petite enfance (VBJK) et membre du conseil de Opgroeien, l’administration compétente pour la petite enfance en communauté néerlandophone de la Belgique. Avec Liselott Olsson, il dirige la série “Contesting early childhood”, publiée par Routledge. Dans cette série il a publié un livre sur la domination des neurosciences dans la petite enfance, un livre sur la signification contemporaine de Paulo Freire et un livre sur la parentalité dans l’ère néolibérale est à paraître chez Erès en février 2024.


Bibliographie

  • Vandenbroeck, M. (2005). Éduquer nos enfants à la diversité. Toulouse : Érès
  • Brougère, G. & Vandenbroeck, M. (dir.) (2007) Repenser l’éducation des jeunes enfants. Bruxelles : Peter Lang.
  • Vandenbroeck, M., & Geens, N. (2017). Soutien social et cohésion sociale dans les crèches. Revue Internationale de l’éducation familiale, (40), 21-38.
  • Vandenbroeck, M. (2021) La recherche en éducation à la petite enfance et le politique. Dans : N. Bigras; A. Charon; I. Laurin & J. Lehrer (dir.). La recherche en éducation à la petite enfance : origines, méthodes et applications. Montreal: Presses de l’Université du Quebec.
  • Vandenbroeck, M. (2024 à paraître). Être parent dans notre monde néolibéral. Toulouse : Erès.

Michel Vandenbroeck

Les partenaires de l'événement

Une initiative
En collaboration avec
Avec le soutien de
Avec la participation de