Stéphanie Monnier-Besnard est épidémiologiste, responsable étude Enabee Santé publique France

 

Jusqu’à présent il n’existait pas de données représentatives en France sur la santé mentale des enfants de moins de 12 ans, données essentielles pour permettre de guider l’action publique en faveur de cette population. Afin de pallier ce manque, Santé publique France a lancé au printemps 2022 l’étude Enabee : étude nationale sur le bien-être des enfants. Les objectifs d’Enabee étaient de : 1/ estimer la prévalence des principaux troubles de la santé mentale ainsi que le niveau de bien-être des enfants, 2/ décrire les principaux facteurs associés aux troubles de la santé mentale et au bien-être et 3/ décrire le recours aux soins de santé mentale et les facteurs associés. Cette étude transversale est vouée à être reconduite à intervalles réguliers afin de suivre ces indicateurs au cours du temps et constituer ainsi un système de surveillance épidémiologique de la santé mentale des enfants en France. Conduite auprès de plus de 20 000 enfants scolarisés de la petite section de maternelle au CM2 en France métropolitaine, la première édition d’Enabee (2022) a interrogé, au moyen d’auto-questionnaires, les parents et les enseignants sur la santé mentale de chaque enfant de niveau maternelle ou élémentaire, ainsi que l’enfant lui-même lorsqu’il était scolarisé en élémentaire. Les premiers résultats de l’étude ont été publiés en juin 2023 et montrent que 13% des enfants en élémentaire présentent un trouble probable de santé mentale (trouble émotionnel probable, trouble oppositionnel probable ou trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité probable). Ce taux de prévalence est du même ordre de grandeur que ceux observés dans d’autres pays en Europe sur la même tranche d’âge en 2010 et 2017 et rappelle que la santé mentale est l’affaire de tous.

Nous présenterons les grandes lignes du protocole de l’enquête, notamment la collecte des données dans les écoles et le recours à plusieurs répondants pour mesurer les indicateurs de santé mentale ainsi que des premiers résultats. En outre, notre démarche de concertation avec les parties prenantes (Education, Santé, Famille) visant à échanger sur la faisabilité et l’acceptabilité d’une étude sur un sujet sensible menée auprès cette population particulière sera décrite.

 

Fonctions professionnelles actuelles et passées

Stéphanie Monnier-Besnard a étudié la santé publique à l’ISPED (Bordeaux).
Elle a commencé sa carrière au Centre International de Recherche sur le cancer (OMS) où elle a travaillé sur la susceptibilité génétique des cancers à partir d’enquêtes épidémiologiques en population. Passionnée de santé publique, elle a dirigé pendant plusieurs années le bureau Epidémiologie et Statistiques du Service de Protection Maternelle et Infantile du département de Seine Saint Denis. Ses travaux ont porté sur l’utilisation des données de surveillance épidémiologique des enfants et de leurs mères pour la mise en place d’actions de prévention dédiée à la population usagère de la PMI.
Durant la crise Covid, elle a rejoint Santé publique France et assure aujourd’hui la coordination de l’étude nationale sur le bien-être des enfants, étude Enabee lancée en 2021.
Elle vient nous présenter cette étude, 1ère étape du lancement d’un système de surveillance de la santé mentale des enfants.


Bibliographie

Achenbach, T. M. (2006). As Others See Us : Clinical and Research Implications of Cross-Informant Correlations for Psychopathology. Current Directions in Psychological Science, 15(2), 94‑98. https://doi.org/10.1111/j.0963-7214.2006.00414.x Bajeux, E., Klemanski, D. H., Husky, M., Leray, E., Chan Chee, C., Shojaei, T., Fermanian, C., & Kovess-Masfety, V. (2018). Factors Associated with Parent-Child Discrepancies in Reports of Mental Health Disorders in Young Children. Child Psychiatry Hum Dev, 49(6), 1003‑1010. https://doi.org/10.1007/s10578-018-0815-7 Chan-Chee, C., Kovess, V., Valla, J. P., Allès-Jardel, M., Gras-Vincendon, A., Martin, C., Piquet, C., & Vantalon, V. (2003). Validation d’un questionnaire interactif sur la santé mentale des enfants de 6 à 11 ans. Annales Médico-psychologiques, revue psychiatrique, 161(6), 6. De Los Reyes, A. (2011). Introduction to the special section : More than measurement error : Discovering meaning behind informant discrepancies in clinical assessments of children and adolescents. J Clin Child Adolesc Psychol, 40(1), 1‑9. https://doi.org/10.1080/15374416.2011.533405 Fombonne, E. (1994). The Chartres Study : I. Prevalence of psychiatric disorders among French school-age children. Br J Psychiatry, 164(1), 69‑79. https://doi.org/10.1192/bjp.164.1.69 Goodman, R. (1999). The extended version of the Strengths and Difficulties Questionnaire as a guide to child psychiatric caseness and consequent burden. J Child Psychol Psychiatry, 40(5), 791‑799. Goodman, R., Ford, T., Simmons, H., Gatward, R., & Meltzer, H. (2003). Using the Strengths and Difficulties Questionnaire (SDQ) to screen for child psychiatric disorders in a community sample. Int Rev Psychiatry, 15(1‑2), 166‑172. https://doi.org/10.1080/0954026021000046128 Goodman, R., Renfrew, D., & Mullick, M. (2000). Predicting type of psychiatric disorder from Strengths and Difficulties Questionnaire (SDQ) scores in child mental health clinics in London and Dhaka. European Child & Adolescent Psychiatry, 9(2), 129. https://doi.org/10.1007/s007870050008 Green, H., McGinnity, A., Meltzer, H., Ford, T., & Goodman, R. (2005). Mental health of children and young people in Great Britain, 2004. Office for National Statistics. https://digital.nhs.uk/data-and-information/publications/statistical/mental-health-of-children-and-young-people-in-england/mental-health-of-children-and-young-people-in-great-britain-2004 Kovess-Masfety, V., Husky, M. M., Keyes, K., Hamilton, A., Pez, O., Bitfoi, A., Carta, M. G., Goelitz, D., Kuijpers, R., Otten, R., Koc, C., Lesinskiene, S., & Mihova, Z. (2016). Comparing the prevalence of mental health problems in children 6-11 across Europe. Soc Psychiatry Psychiatr Epidemiol, 51(8), 1093‑1103. https://doi.org/10.1007/s00127-016-1253-0 Lepointsur. (s. d.). Premiers résultats d’Enabee sur le bien-être et la santé mentale des enfants âgés de 6 à 11 ans vivant en France métropolitaine et scolarisés. Le point sur. 20 juin 2023. Saint-Maurice : Santé publique France, 9 p. Directrice de publication : Caroline Semaille. Dépôt légal : 20 juin 2023. NHS Digital. (2020). Mental Health of Children and Young People in England, 2020. Wave 1 follow up to the 2017 survey. https://files.digital.nhs.uk/AF/AECD6B/mhcyp_2020_rep_v2.pdf Polanczyk, G. V., Salum, G. A., Sugaya, L. S., Caye, A., & Rohde, L. A. (2015). Annual research review : A meta-analysis of the worldwide prevalence of mental disorders in children and adolescents. J Child Psychol Psychiatry, 56(3), 345‑365. https://doi.org/10.1111/jcpp.12381 Ravens-Sieberer, U., & Bullinger, M. (1998). Assessing health-related quality of life in chronically ill children with the German KINDL: first psychometric and content analytical results. Qual Life Res, 7(5), 399‑407. https://doi.org/10.1023/a:1008853819715 Shojaei, T., & Kovess-Masfety, V. (2005). La santé mentale des enfants scolarisés dans les écoles primaires de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Fondation MGEN. Valla, J. P., Bergeron, L., & Smolla, N. (2000). The Dominic-R: a pictorial interview for 6- to 11-year-old children. J Am Acad Child Adolesc Psychiatry, 39(1), 85‑93. https://doi.org/10.1097/00004583-200001000-00020

Stéphanie Monnier-Besnard

Les partenaires de l'événement

Une initiative
En collaboration avec
Avec le soutien de
Avec la participation de